A comme Adjani, A comme Antipathique, etc.

Déjà il y a un an, l’un des fantasmes masculins bien connu avait chaviré…
Pas besoin de commentaires, mais il fallait le voir pour le croire!

Lors de la cérémonie des Globes de cristal, Isabelle Adjani présentait déjà son film: La journée de la jupe.
Elle dit: « J’ai toujours plaisir à être ‘à la fête’ ». Et bien nous aussi Isabelle! On t’avait bien remercié pour cette grosse marrade!

Il est important de rappeler au passage que c’est à ce moment là que Lancel avait tout misé sur ce mythe en créant le sac Adjani en faisant d’elle l’égérie de la maison.
Dîtes, c’est prévu dans le business plan de la maison une ligne de lourds bagages pour assumer l’image?!

Samedi soir, rebelote!
Lors de la cérémonie des César elle fut sacrée meilleure actrice toujours pour son film La Journée de la jupe.
Et bien figurez vous qu’Isa était en larmes dans ses grands yeux bleues!

En tout cas je vous laisse admirer les prouesses techniques et la prises de risques de son chirurgien qui s’éclate comme un petit fou sur le visage de la demoiselle de 54ans, ainsi que son styliste qui était bourré quand il lui a proposé un sac a sapin des 80′s en guise de cardigan…

Quoi qu’il en soit je trouve ce César pas vraiment légitime…
En effet, l’an dernier j’avais regardé attentivement ce long métrage sur Arte en avant première.
Et bien j’avais été déçue. « Madame je me la joue inaccessible » incarnait une prof en banlieue qui pétait littéralement un câble et prenait sa classe en otage.
Malgrè un point positif: dénoncer le fait qu’élèves et enseignants peuvent souffrir tous les deux d’un vrai mal être, je l’avais trouvé plein de clichés, largement sur-joué, et donnant l’impression de n’aborder ce thème que pour coller au plus près de l’actualité… Surement dans le but d’alimenter des médias friands de ce type de faits divers et ravis de pouvoir créer un véritable tapage sur un film qui fait soit disant réfléchir…
La style intello est à la mode, que voulez-vous…

Mais je m’interroge tout de même sur les intentions du cinéma français.
Pourquoi vouloir à tout prix se forcer à trouver des icônes des temps modernes même quand ce n’est pas justifié?

Je pense qu’Adjani, soit on l’adore soit on la déteste…
Vous m’avez compris…

4 Commentaires

  1. Je suis pas particulièrement fan d’Adjani, mais à choisir entre Deneuve et elle mon coeur balance … pour ce même coté inaccessible et grande figure du cinéma…

    Pas mal le coup du chirurgien… son styliste avait déjà fait fort pour fêter Paques à l’avance… ;-)

  2. Perso, elle m’agace terriblement aussi. Après force est de constater que je l’ai trouvé assez juste moi dans le film « La journée de la jupe ». Je trouve que son prix est mérité uniquement pour son rôle d’interprétation, après je te suis sur le fait qu’elle est too much, botoxé, snob & pseudo engagée…

  3. Merci de vos commentaires.
    Mais effectivement son snobisme est injustifié!
    De la simplicité que diable!

  4. Salut!
    Je ne connaissais pas le divisme de Adjani …
    Amitiés
    Elisa, Argentine

Laissez un commentaire