De l’affection virtuelle

OK, je vous ai déjà présenté de nombreux concepts bizarres, mais celui-ci dépasse tout ce que vous pouvez imaginer…

« Display of Affection » est le projet du designer berlinois Helge Fischer qui vous invite à la réflexion.

Il présente une caméra qui donne la possibilité aux personnes trop timides pour avoir un véritable contact social, de caresser «virtuellement » des passants dans la rue.

Oui, oui, vous avez bien lu.

Je vous laisse découvrir ce projet très étrange:

Helge Fischer pointe du doigts le fait que nous sommes dans une société de plus en plus effrayante pour l’être humain. Catastrophes à répétition, insécurité, etc. Bref, tout ce qui nourrit allégrement nos JT quotidiens.
Il présente donc un projet qui modifie les interactions humaines habituelles, pour mettre en avant la notion de protection.

Selon ce projet, on pourrait arriver à des situations extremes où l’on ne rencontre plus l’autre IRL, mais où on entre en contact avec lui de façon virtuelle et surtout de façon sécure.

La main peut désormais caresser la personne sans que l’autre ne recoive le geste concrétement. Dès lors, plus de méfiance, plus de notion d’intimité, plus de rejet potentiel, moins de stress, etc.

Mais c’est surtout la notion de contrôle que m’inspire cette création. La technologie nous invite à nous protéger en controlant les machines et nos interactions. Mais en controlant surtout nos émotions. On supporte de moins en moins les échecs, et la tristesse est vécue comme une faiblesse à éliminer. Ceci serait donc la solution pour écarter les risques.  Faire preuve d’affection quand on le souhaite, à qui on le souhaite, tout en restant en sécurité.

Un éloignement du monde réel très inquiétant…

2 Commentaires

  1. Waouh! Parfois le monde virtuel fait très peur.
    A nous de le maitriser et ne pas tomber dans les excès, c’est toute chose.
    Bonne année 2011
    Selamat Tahun Baru 2011

  2. Bonne année à toi aussi !! :-)
    a bientôt

Laissez un commentaire