Je date, tu dates, SheDate

Le phénomène des sites de rencontres continu!

Je vous en ai présenté déjà de nombreux: CF. les sites de rencontres, pour le meilleur et pour le pire, Nanamy, etc.). Aujourd’hui je me penche sur un petit nouveau, spécialisé dans les rencontres entre lesbiennes.

Le sujet peut paraître un peu spéciale car j’ai déjà évoqué au cours d’un autre billet des sites de rencontres Gay. J’évoque celui ci aujourd’hui, car je pense que contrairement aux autres, il a réelement du potentiel pour connaître le succès.

Lancé en octobre dernier, le site SheDate lancé par Emily Peters et Janette Naveranare et basé en Floride, compte aujourd’hui 23 000 membres et 150 à 200 profils sont créés chaque jour. L’adhésion est d’environ $35 par mois, avec des réductions selon la durée de l’engagement.

Principalement américain, il entend bien devenir un phénomène international. Il est réservé aux femmes, lesbiennes et bisexuelles, à la recherche d’une vraie communauté, d’amitié, de flirt et d’amour. C’est un gros projet, puisqu’un investisseur privé soutient l’entreprise à hauteur de 2millions de dollar pour les deux premières années.

La cible est claire. Il s’adresse à des femmes de tous âges, mais l’âge moyen des utilisatrices est de 38 ans. Les hommes sont totalement interdits. Les transsexuels sont admis, mais le site reste vigilant.

Le site se positionne d’ailleurs comme un site « propre », avec une charte de bonne conduite qui interdit le blasphème, les insinuations sexuelle et les images suggestives ainsi que tout contenu lié aux enfants.

Outre un design propre et girly qui rassure et qui permet aux femmes de se sentir à l’aise, plusieurs raisons peuvent expliquer la réussite du site. En effet, celui ci peut fonctionner car les femmes qui se rendront sur le site viendront toutes dans le même but : nouer des relations avec d’autres lesbiennes, ayant les mêmes aspirations et style de vie.

SheDate rend les échanges simples. Le fonctionnement est intuitif puisque les fonctionnalités sont réellement calquées sur celles de Facebook : des profils qui peuvent contenir des photos et des vidéos, un Chat, des inbox, la possibilité de se créer des listes, etc. Les fondatrices envisagent également développer de petites applications permettant d’envoyer des cadeaux virtuels à l’aide d’un crédit en ligne.

Espérant faire de SheDate.com « la référence pour la communauté lesbienne», Janette Naveran et Emily Peters veulent offrir un service complet à leurs internautes en y ajoutant églament un blog, un magazine et un site de shopping appelé SheAvenue.com comportant des livres, des vêtements féminins sous une ligne appelée SheBoi .

Le site a bien compris tous les tenants et aboutissants d’une telle démarche et anime activement sa communauté via notamment une Fan page, un compte twitter, et surtout un blog.

Encore une fois, on se rend compte que rien de tel que les sites créés par des femmes pour les femmes.

Laissez un commentaire