Game Crush, le crash de l’éthique

Game Crush, Time to spice up your game. Tout est dit.

Vous allez  bientôt entendre parler de cette start up qui crée le buzz grâce à son concept novateur et surtout racoleur.

Ce nouveau service consiste en la mise à disposition de femmes plutôt jolies pour participer en live à des jeux en réseau. Les gros geek joueurs masculins doivent acheter des crédits et donc payer 60 centimes la minute pour des « Private game sessions », soit 36$ de l’heure pour regarder les prostituées filles sexy jouer avec eux. Les filles quant à elles peuvent toucher jusqu’à 60% de la transaction. Plutôt easy comme job étudiant: simplement jouer par session de 10 min avec des Nerds à distance.

Les filles que l’on appelle « Play Date » possèdent des profils contenant souvent des photos en petite tenue (NB: tout faire pour appater le chaland). L’inscription interdite aux mineurs… Mais le « profil » de ces demoiselles affiche une photo (ainsi qu’une véritable galerie de photos), une fonction de chat en live de messages privés, les jeux pour lesquels la fille est prête à jouer, etc. avec un angle assez coquin. Le plus étonnant est qu’il y a une « bio » où celle-ci se présente, une fiche sur son physique, sur ce qu’elle aime ou n’aime pas, et les horaires où celle si est dispo.  Autant vous dire qu’on ne tombe pas que sur de la philosophie ! Celle-ci indique même son humeur : flirty, dirty, etc.

Come n play with me…

Au moment de la rédaction de ce billet, 667 personnes sont inscrites sur la Fan Page Facebook. Le phénomène n’est donc qu’à son commencement. Sur celle ci on peut voir des photos de « Play Date » et l’on constate que ces minettes sont plutôt du genre très jeunes et sexy.

Ce site vous fait penser à un catalogue d’escort ?

Rohhh vous avez l’esprit mal placé ! Il ne s’agit que de filles prêtent à se louer à des geek en mal de relations sociales…

Mouai, finalement, vous avez peut-être raison.
La prostitution doit avoir divers degrés, et on est en droit de se demander si on est bien face à l’un de ceux ci.

Certains diront qu’il faut prendre le concept tel quel, avec une bonne dose d’humour et de second degré. Chose que j’aurai sûrement faite si la plupart des filles sur le site étaient réellement majeures …

1 Commentaire

  1. ça frôle le ridicule choquant de certains concepts japonais, ça ferait un carton là-bas j’en ai bien peur…

Laissez un commentaire