Foodspotting, une idee à croquer

Dis donc toi lecteur, tu n’as tout de même pas pu échapper à la tendance gourmande : émissions culinaires à gogo, événements du fooding, blog cuisine, etc.

Bref, on connaissait les Fashionnista, on doit maintenant faire face aux Foodista. En effet, les adorateurs de la nourriture ne cessent d’être de plus en plus importants.

Si tu surfes toi aussi sur cette tendance, que tu es fan de Masterchef ou d’un dîner presque parfait, que tu ne peux t’empecher de prendre en photo tes plats pour les twitpic, etc. Et bien amis de la fourchette maintenant vous avez également un réseau social ! Foodspotting.
Un savant mélange réseau social, de géolocalisation, de partage de photo, et de reviews UGC et de techno mobile.

La fondatrice du site Alexa Andrzejewski, 26ans,  a eu l’idée de créer ce site lors d’un voyage au Japon, puisqu’elle goutait à de nombreux mets sans avoir de guide de restau très précis, avec toutes les informations qu’elle recherchait, et surtout sans géolocalisation.

Le site devrait bientôt faire parler de lui puisque une levée de fonds de 750 000$, vient d’être investie. Pour le moment, depuis janvier l’audience monte en puissance puisque Foodspotting compte 125 000 VU/mois. Une appli Iphone est également disponible et une appli Android devrait bientôt voir le jour.

Le principe : vous allez au restau, vous partagez les photos de votre dîner, vous le géolocalisez, et vous donnez votre avis. Pratique et facile avec un device mobile !

Vous allez me dire : « ok, mais ce n’est pas très innovant ! » Et bien l’innovation réside dans le point d’entrée dans le service. On ne sélectionne plus seulement son restaurant par sa position géographique, mais principalement par les photo des plats. On va plus loin dans la granularité: on ne cherche plus un restaurant, on cherche un plat!

Les Foodspotters partagent les photos de leurs repas (d’ailleurs, je fus assez surprise de la qualité des photos postées), et peuvent suivre les lieux mais aussi les autres utilisateurs à la manière de Twitter, et même suivre un plat! Enfin, ils indiquent les coordonnées géographiques sur une Google Map. Encore une fois, comme sur Foursquare, Qype etc. on fonctionne par un système de Badges et de « reputation points » qui récompense la fréquence et la qualité de la contribution.

Les Foodseekers peuvent voir les meilleurs plats aux alentours, trouver leur plat favori et accéder aux restaurants indiqués par des experts.

Le site américain basé à San Fransisco a ouvert un bureau a NY (dirigé par Soraya Darabi, ancienne responsable des partenariats digitaux et du social marketing du New Yok Times).  Il vient de sceller un partenariat avec Zagat et the Travel Channel qui diffuse l’emission  « No Reservations With Anthony Bourdain. » Les internautes voit où Anthony Bourdain a diné, quelles photos il a partagé, etc . mais ils peuvent tout autant partager sur la gastronomie. Peut être de nouvelles opportunités pour notre Cyril Lignac! En tout cas, c’est une façon de toucher le grand public.

On connaissait les bloggeurs qui se prenaient pour des journalistes, on va désormais devoir compter sur les Foodspotteur qui se prennent pour des inspecteurs du guide Michelin.

En tout cas je salue l’audace de cette jeune femme et j’espère que Foospotting va bientôt davantage se développer en France!

A voir!! Vidéo: What is Foodspotting?

0 Commentaire

Trackbacks

  1. Twitted by mamzelle_cha
  2. Twitted by JulienHorn

Laissez un commentaire