Dis, toi aussi tu consultes ? Non j’ai Formspring

OMG, ca y est, je dois faire face à la dure réalité : toutes mes copines sont maquées.

Ok le constat est rude.

Mais les pires choses à affronter je crois, ce sont les réflexions des gens qui te demandent pourquoi faire le choix d’un célibat endurcie. (ben c’est pas vraiment un choix c*****d!)…

Bon ben ok, tout le monde autour de moi a une vie à la « Coup de foudre à Notting Hill » et se repasse en boucle la BO de « Dirty Dancing » et « Ghost »…  (que ceux qui cliquent sur ces liens soient maudits), mais est ce pour autant que je devrais à tout prix me trouver un looser mec pour dire que moi aussi j’ai trouvé l’Homme (vous remarquerez le grand « H », ça le rend impressionnant) ? Doit on constamment faire comme tout le monde ? est ce si important que ça de suivre bêtement les courants?

Je suis désolée, mais moi le couple je trouve ça flippant. Le concept est certes intéressant, mais peut être qu’après certains échecs on se sent moins à même de foncer tête baissée vers le mur qui va te mettre ta claque.

Finalement, c’est un peu comme utiliser des finger skate à la place d’un bon vieux gros skate : on s’y croit un peu, on est content, mais au moins on ne se fait pas mal !

Bon et bien, en parlant d’expérience, récemment j’ai découvert Formspring.me .

Le but de Formspring est de permettre à tout un chacun de poser des questions à de parfaits inconnus sur leur page perso. Une simple box ayant pour titre: « Ask me anything«   se trouve au-dessus de la liste des questions déjà complétées de réponses.

Ce petit phénomène connaît déjà un bel engouement sur la toile, notamment auprès des utilisateurs de Twitter.

Via Formspring, le lâchage est de mise. On peut enfin poser toutes les questions qui nous passent par la tête et ce, de façon totalement anonyme. Encore une fois, c’est ce sentiment de toute puissance de l’anonymat qui me dérange. (CF aussi: Online reputation management = grand ménage de printemps)

Mais est-ce pour autant que les internautes en face répondent honnêtement derrière leur petit écran? Certainement pas.

Premièrement, ne sont visibles que les questions que l’interviewé a validé et sélectionné pour y répondre.

Deuxièmement, là encore, on doit faire face à cette fameuse gestion de l’e-reputation. Tout ce qui est écrit sur la dite page est public et sera donc présent en ligne pour longtemps. D’ailleurs le site vous fait un petit rappel: « You retain your rights to any content you submit, post or display on or through the formspring.me service. By submitting content through the formspring.me service, you grant formspring.me a worldwide, non-exclusive, royalty-free license to use, copy, reproduce, process, adapt, modify, publish, transmit, display and distribute such content in any and all media or distribution methods. Such additional uses by formspring.me, or other companies, organizations or individuals who partner with formspring.me, may be made with no compensation paid to you with respect to the content that you submit, post, transmit or otherwise make available through the formspring.me service. »

Alors les internautes se modèrent et répondent souvent en essayant de paraître tour à tour le plus cool, le plus sociable, le plus sympa possible.

© Ben, Tout est ego, 2001, 33 x 41 cm

Dès lors, quel peut être l’interet d’une tel réseau ? Après Facebook qui expose la vie privée aux yeux de tous, on a enfin du vrai social voyeurism comme on l’aime ! Big Brother ne fait plus peur, car l’égo, ah le fameux.. toujours dans les parages celui-là.

Rappelez vous l’époque sacrée du collègue. Non, je ne parle pas de votre acnè et de votre appareil dentaire, mais de votre agenda. Celui qui avait l’agenda le plus remplis de mots (et pas seulement sur les pages weekends hein !) était le plus populaire. Ben là c’est un peu le même principe. Formspring s’addresse donc en priorité aux gens ayant besoin de reconnaissance et qui n’ont pas peur de se mettre à nus . Ce terme n’est d’ailleurs pas choisi au hasard étant donné les questions/réponses que l’on trouve en ligne. Loana sort de ce corps, sinon c’est la dépression assurée dans quelques mois!

Outchhh , je sens qu’il y en a qui grincent des dents là.

Mais bon, peut être que je me trompe. Après tout, il y a bien sûr différents profils d’utilisateurs. Si on vient de voir que certains l’utilisaient pour faire paraître une bonne image d’eux même, je me demande s’il existe des gens qui répondent aux questions d’inconnus sincèrement ? je veux dire 100% pour de vrai, sans tricher ?

Si oui, c’est inquiétant !

Pourquoi aller se répandre en effusion de profondes pensées qui animent son être ?

Ben repensez à mon histoire de finger skate !! Finalement, les internautes anonymes vous servent de psy pour vous poser des questions à vous-même. Formspring est donc aussi un peu le finger skate de la psychothérapie. CQFD. ^^

Dans le lot des utilisateurs, on l’aura compris, il y a aussi ceux qui répondent naïvement sans même avoir conscience que ce qu’ils dévoilent ne devrait pas forcément se trouver on line… Bon pour ceux-la, on ne peut rien faire. Si ce n’est leur souhaiter bien du courage quand leur futur employeur découvrira quel fut le nombre de partenaires sexuels qu’ils ont eu, ou l’alcool qui les fait le plus vomir (questions véridiques).

Alors si pour moi Formspring est tour à tour un Loft Story de compensation pour s’exhiber, ou un psy d’occase, on peut toutefois noter que le site possède aussi des aspects positifs. En effet, ce réseau peut avoir un véritable intérêt pour les professionnels. En effet, cela peut être utile aux entreprises d’avoir un espace qui leur permet d’aller plus loin avec leur conso, qui du fait de leur anonymat n’hésiteront plus à aller jusqu’au bout de leurs pensées et poser les vraies questions qui les taraudent. C’est donc un espace qui peut permettre une nouvelle relation qui évite le traditionnel discours corpo sur la plate-forme de marque.
Alors, êtes vous Formspringer ou non?

5 Commentaires

  1. en fait ça me tente pas spécialement… déjà qu’on a tendance à mettre de notre vie privée un peu partout… pas un truc ou on sait pas qui te pose des questions…
    Et quand je vois certains bannis de ma TL Twitter se prendre en photo, et les envoyer via twitter sous toutes les coutures, meme genre « je fais caca »… il n’y a pas que formspring qui est un trip d’ego…
    le nombre de visiteurs ou commentaires d’un blog perso,
    le nombre d’abonnés qui vous suivent sur twitter
    le nombre d’amis sur facebook …
    Bref, le qui a la plus grosse…pour ceux là…

  2. Une Chose à dire sur le net « Pour rester maître de mon image avant de publier, je réfléchis » peut de personne le font moi même ne refléchis pas souvent…

    Formspring si tu es une fille il faut même pas s’inscrire…

    Couple c’est quoi ? un concept intéressant ? mais surtout du bonheur quant l’histoire est vrai… mais lorsque la personne que tu croyais connaitre enfaite tu es vite blasé et tu te dis comment quitter cette mauvaise histoire.

  3. Bien chouette article que voilà. D’un départ fleurbleu sur ton célibat (je crois, en la matière, que seul donner du temps au temps permets de vivre sa vie : on ne « suit pas une mode, un courant » quand on aime, vraiment…) on en arrive à d’intéressantes hypothèses et autres idées sur formspring (ahah, les agendas du collège, très bien vu). Pour ma part, je suis un peu dérange justement par la toute puissance de l’anonymat de l’intervieweur, et par l’aspect « qu’est ce qui peut être le plus COOL à répondre à cette question ?! » de l’interviewé.

    Mais, dénué de ces réelles mais sérieuses considérations, l’aspect « fun » d’un tel site peut avoir son côté attrayant, n’est il pas ? C’est son seul intérêt, je pense.

  4. C’est pas con du tout ton analyse ! J’y adhère totalement.

    Boursibien

Laissez un commentaire